Culture et patrimoine

Percé, devenue capitale touristique de la Gaspésie grâce à la splendeur de ses paysages et, jadis, capitale de la pêche à la morue, s'avère également capitale artistique de ce coin de pays tant le charme du lieu a été célébré par un nombre insoupçonné d'œuvres d'art inspirées à une multitude d'artistes. De ce fait, il incombe à la municipalité de tout mettre en œuvre pour faciliter le développement artistique et culturel de Percé devenant ainsi une pierre angulaire et un phare de l'activité culturelle en Gaspésie. La culture étant l'âme et la richesse d'une population, de tout temps, les autorités civiles qui ont reconnu, soutenu, défendu les arts ont contribué à l'enrichissement culturel de leur cité, à l'épanouissement de leurs citoyens. C'est ainsi qu'en 2009 la première politique culturelle de Percé voyait le jour sous les auspices d'un comité de travail composés d'artistes résidents. Consciente du rôle primordial de la mise en application de sa politique culturelle dans le développement actuel et futur de la municipalité, Percé en fait non seulement un outil privilégié, mais un guide pour l'assise de son identité.

Avisée de la richesse insoupçonnée d'un patrimoine artistique exceptionnel, Percé, héritière d'une réputation des plus prestigieuses, témoigne d'une détermination à demeurer au premier plan des localités privilégiant les activités à caractère culturel dont la qualité contribue à maximiser l'intérêt des attraits pittoresques de la ville et par la reconnaissance de certaines réalisations de ses meilleurs artisans.

La valeur patrimoniale Percé, quant à elle, repose sur son caractère emblématique. Union entre la mer, le continent et le milieu bâti, le territoire de Percé offre une géographie singulière qui attire chaque été des foules en quête de paysages fabuleux. L'unicité de son paysage est redevable au surprenant Rocher Percé, à sa mer aux cent reflets, à l'amphithéâtre naturel formé par les flancs du mont Sainte-Anne et du mont Blanc, au littoral sculpté par la mer créant une farandole de caps et d'anses ainsi qu'au village blotti au pied de la montagne et ouvert sur la mer. Ce dernier illustre le lien indissociable entre la mer, la terre et le milieu bâti en raison de ses éléments structurés par la configuration naturelle et historique du site. La vigilance à l'égard de la sauvegarde du patrimoine bâti s'impose donc et une nécessité de développer une architecture locale d'inspiration traditionnelle s'exprime de plus en plus.

Nous vous invitons donc à parcourir les prochaines pages au gré de vos intérêts pour la culture et de la protection du patrimoine, qu'il soit bâti, naturel, culturel ou humain.

Pour vous assister, au besoin, voici la personne-ressource à contacter :

Agente de développement culturel: Lucille Despard 418-782-2933 poste 9-2004

ou culture@ville.perce.qc.ca

Nuit_du_cin_ma_2008
culture_et_patrimoine2
culture_et_patrimoine