La démarche participative

SitePatriPerceWEB-08

Une réflexion collective sur l'avenir de notre village

Menée de 2011 à 2015, Percé, milieu de vie! est une démarche qui vise à favoriser le développement stratégique du village de Percé dans l’intérêt commun de toute la communauté, selon une vision d’ensemble à long terme, élaborée autour d’un consensus entre les différents acteurs – résidents, intervenants de l’industrie touristique, commerçants, gens d’affaires, professionnels municipaux, conseil municipal.

Percé, milieu de vie! vise à prendre conscience de la dévitalisation à laquelle est confronté le village de Percé, à l’instar de plusieurs autres municipalités, mais aussi à prendre conscience de l’énorme potentiel inexploité dont jouit le village.

Percé, milieu de vie! est né d’une nécessité pour la Ville de Percé de se doter d’un outil de planification à long terme pour son village centre, afin d’orienter ses décisions à venir, de façon à favoriser un développement durable de son territoire, dans l’intérêt de toute la communauté et dans la recherche de l’équilibre entre la qualité de vie des résidents et la qualité de l’industrie touristique.

Contexte de la démarche

La démarche a débutée sur la base de trois constats:

  • Dévitalisation généralisée

Percé, à l'instar de plusieurs autres municipalités en région, voit sa population diminuer et vieillir, ses commerces de proximité et ses services disparaître.

  • Mono industrie du tourisme - en déclin 

Une économie reposant sur une seule industrie, c'est fragile. D'autant plus que l'icône touristique qu'est Percé peine à suivre l'évolution de l'industrie touristique. La compétition mondiale est de plus en plus féroce, les infrastructures du village touristique sont dans un piètre état et l'offre n'est plus à la hauteur du produit dont on fait la promotion. Il importe de rapidement poser des actions concrètes afin de remédier à cette situation. La qualité de vie des résidents subit les contrecoups de cette dévitalisation.

  • Opportunité

Coincé entre mer et montagne et entre 2 côtes, le centre-ville de Percé n'a d'autre choix pour se développer que de le faire par son centre. À l'automne 2011, la Ville de Percé se trouve devant une opportunité extraordinaire pour redynamiser son centre-ville: celle d'acquérir le terrain central opéré jusque-là comme camping et appartenant à la SEPAQ. Une opportunité en or, à condition qu'une solide planification de son utilisation soit d'abord réalisée.

Une démarche de réflexion collective s'amorce:

Percé, milieu de vie!

présentation intermédiaire_projetDUfinal

   

 

 

objectifs de la démarche

  • Prendre conscience de la situation de dévitalisation grandissante du village;
  • Prendre aussi conscience de l'énorme potentiel de notre village;
  • Se donner une vision à long terme du développement que l'on souhaite pour notre village, dans une perspective de développement durable;
  • REDEVENIR ATTRACTIF, autant pour notre clientèle touristique que pour nos résidents.

 

déroulement de la démarche

À l'automne 2011, le Service d'aménagement et d'urbanisme de la Ville de Percé initiait la démarche sur la base des constats ci-haut mentionnés. Des hypothèses de travail sont élaborées à partir des connaissances terrain qu'a le Service. Ces hypothèses étaient le point de départ de la consultation publique.

Au mois de mai 2012, une présentation au conseil municipal a eu lieu afin de leur expliquer les tenants et aboutissants d'une telle démarche, mais surtout de faire ressortir de quelle façon un tel exercice de consultation peut permettre d'enrichir le travail de planification à venir.

Au cours de l’été et de l'automne 2012, le Service d’aménagement et d’urbanisme a approché différents acteurs intervenant sur le territoire afin de les interpeller sur la démarche: les représentants de la démarche MADA, du conseil d’établissement, du CLD, de la MRC, du ministère de la Culture et des Communications, du Parc de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, du Centre de détention de Percé. Une première activité participative a été réalisée en septembre 2012 afin de démarrer le processus.

Consultez le compte-rendu de l'activité participative de septembre 2012. 

La population, résidente et saisonnière, a aussi été invitée à venir en apprendre davantage sur la démarche et à partager son point de vue, grâce à la présence au cours de l’été du Service d’aménagement et d’urbanisme en plein cœur du village, dans le bâtiment de l’Office de tourisme, rue du Quai.

En octobre 2012, la Ville de Percé mandatait le Service pour mener à terme la démarche Percé, milieu de vie! afin de doter la Ville d'une "vision globale de planification du développement du village de Percé, respectueuse du milieu, et ce, afin d'assurer la bonne utilisation du territoire dans l'intérêt de toute la communauté".

Au cours de l’hiver 2013, le Service d’urbanisme a aussi rencontré le conseil d’administration du Géoparc de Percé et a entamé une belle collaboration avec eux. Fort d’un partenariat très profitable avec le Groupe interdisciplinaire de recherche sur les banlieues (GIRBa) de l’Université Laval, le Service poursuit au début du mois de juin 2013 son travail de réflexion collective grâce à différentes initiatives dans le milieu.

D'abord, un questionnaire en ligne adressé aux citoyens et travailleurs de Percé, actuels ou récemment déménagés, vise à faire ressortir la perception des citoyens sur Percé, leurs aspirations, les irritants, les forces, les conditions qui font en sorte qu’ils restent à Percé ou les raisons qui les ont poussés à quitter récemment. Un autre questionnaire, celui-ci adressé à la clientèle touristique, vise à connaître l'appréciation de ceux-ci de leur récent passage chez nous ainsi que leurs suggestions pour une amélioration de l'offre.

Aussi, une série d’ateliers de travail s’est tenue au début du mois de juin 2013 où une quarantaine d’acteurs, citoyens et partenaires ont été invités à venir rêver le Percé de demain, établir les priorités d’action et apporter leur contribution à l’évolution du plan image.

Consulter le compte-rendu de l'exercice d'ateliers participatifs 2013 avec les citoyens.

Sur la base des commentaires reçus au cours des différentes rencontres et activités participatives tenues en 2013, le plan de développement a évolué et différents scénarios ont été élaborés. Au printemps 2014, le Service d'urbanisme a souhaité retourner auprès de ses citoyens afin de valider certaines hypothèses, tester les scénarios d'aménagement retenus et recueillir les idées des citoyens quant à la question des infrastructures de loisir à développer. Deux soirées d'activités participatives ont été organisées au printemps 2014, pour lesquels vous pouvez consulter le bilan.

Consulter le compte-rendu des ateliers participatifs 2014.

Depuis l'automne 2014 et encore plus ardemment depuis le début de 2015, l'équipe municipale travaille en étroite collaboration avec l'équipe du Géoparc dont les aménagements et installations seront partie intégrante du nouveau développement. Ainsi, avec tout le bagage de connaissance acquis grâce aux activités participatives réalisées en 2013 et 2014, le plan d'aménagement évolue et un scénario optimal a été retenu. Celui-ci se précise graduellement, au fil de l'avancement des projets.

À ce jour, nous pouvons considérer que le plan image développé grâce à la démarche Percé, milieu de vie! a constitué une réelle base, solide, à l'image des besoins exprimés par la population, pour le futur développement du centre-ville.

AtelierParticipatif1 001

Premier atelier participatif, septembre 2012

Ete2012

Local d'accueil, rue du Quai, été 2012

Plan_crayons
Activité participative, juin 2013
AtelierParti_2014

Activité participative, avril 2014

 

 

résultats

Vers une vision collective du développement

1 la vision

Tel un vrai laboratoire vivant, les activités participatives tenues en 2012, 2013 et 2014 ont su faire ressortir les éléments chers à la population. Ceux qui faisaient l'unanimité se retrouvent dans un énoncé de VISION qui résume les échanges tenus tout au cours de la démarche Percé, milieu de vie! et qui devra orienter les décisions de développement dans le futur.

VISION

Le VILLAGE DE PERCÉ EST FONCTIONNEL ET ACCUEILLANT À L'ANNÉE, rend possible l'accès à la propriété, OFFRE DES ACTIVITÉS ET DES SERVICES DIVERSIFIÉS ET SE DÉVELOPPE DE FAÇON DURABLE ET RESPONSABLE DANS UN CADRE DE VIE AGRÉABLE QUI MET EN VALEUR ET PROTÈGE LA NATURE MAJESTUEUSE QUI L'ENTOURE.

le plan image

La démarche Percé, milieu de vie! a permis de jeter les bases du plan de développement du terrain acquis en 2014 par la Ville de Percé. Ce plan image suggère les lignes directrices que devra prendre le développement, fondées sur les besoins et les idées exprimés lors des différentes activités de participation citoyennes. Cette démarche a permis de se doter des balises nécessaires à une bonne planification de l'utilisation de ce territoire, ainsi que de favoriser l'intégration et l'encadrement du projet de Géoparc de Percé.

5_PMV_PlanImageALL_Juil2015-01WEB

Les priorités

La démarche Percé, milieu de vie! a permis de faire ressortir un consensus quant à certaines priorités à mettre en place dans le cadre des projets de développement futurs.

  • Penser Percé à l'année Chaque décision devrait être prise de façon à favoriser le dynamisme du village à l'année: des bâtiments hivernés, un calendrier d'activités sur 4 saisons, une organisation spatiale favorisant une consommation locale à l'année, des infrastructures de loisirs pour les 4 saisons, etc.
  • Un plan de communication municipal: un outil indispensable Il apparaît clair qu'une meilleure connaissance et une meilleure promotion des acquis sont nécessaires. L'information sur ce qui existe déjà doit être plus facilement accessible et centralisée: les projets de développement en court, le logement et les terrains disponibles, les produits locaux et les entreprises existantes, les activités de toutes les organisations confondues, etc. Consolider et promouvoir nos acquis.
  • Résoudre le principal irritant: la sollicitation Il est clairement ressorti durant les ateliers participatifs que la sollicitation excessive dans le village de Percé est un irritant majeur. Des citoyens qui font commerce à Percé doivent gérer l'exaspération de leur clientèle touristique face à cette réalité. Les citoyens eux-mêmes sont devenus totalement intolérants face à cette attitude.

 

DOSSIER DE PRESSE ET PUBLICATIONS

 où en est percé, milieu de vie! en 2016?

Les résultats de la démarche Percé, milieu de vie! présentés plus haut ont été transposés dans un plan image qui a ensuite été validé par une firme de design urbain externe. Intégrant les aménagements à être faits prochainement par la coopérative du Geoparc, le plan image du développement du centre-ville se présente aujourd'hui comme suit:

PlanImage_SiteWeb-01

le projet de nouvelle rue commerçante

D'un point de vue urbain, cette nouvelle rue permet de connecter le grand terrain nouvellement acquis par la municipalité à la trame urbaine existante sur la route 132. Le centre-ville s'ouvre, prend de l'expansion, tout en se densifiant, selon le principe du développement durable.

La création de cette nouvelle rue commerçante connecte le nouveau pavillon d'accueil du Geoparc ainsi que les nouvelles zones de stationnement à l'activité du centre-ville, tout en permettant la création de 10 nouveaux terrains à usage commercial et mixte (bureaux, commerces, services, PME, logements, etc.).

Ces terrains seront rendus disponibles à la vente par la Ville de Percé qui considère cette intervention urbaine comme un moyen concret pour générer de l'argent 'neuf' au sein de la municipalité et ultimement atteindre sa VISION.

Pour en savoir plus sur ce projet de nouvelle rue commerçante à Percé, cliquez ici.